grenouille

  • PAS GRENOUILLE

    Je ne suis pas la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf

    Peu m'importe la place qu'occupent les autres, pour autant que je me sente valorisée là où j'assure un service. Par exemple...

    Lea-Grenouille-et-le-Boeuf-.jpgInfirmière, à mi-temps par choix, j'ai eu une carrière "plane", sans espoir de promotion quelconque. Ma manière d'être a compté davantage que l'importance d'un poste que j'aurais occupé. Lorsque je retourne à la clinique, 5 ans 1/2 après l'avoir quittée, l'accueil que j'y reçois démontre toute l'estime et tout le respect que l'on m'accordait, sincères et durables, parce que basés sur des relations vraies. C'est en ça que je place tout mon pouvoir, qui n'a rien à voir avec des fonctions, des hiérarchies, des revendications d'être "pareille". Je n'ai pas à le revendiquer, puisque c'est mon "être"...

    Mon secret? Renoncer au pouvoir sur ma propre vie. Ne prétendant pas (plus) savoir ce que les choses doivent être pour que je sois heureuse, j'autorise la Vie à me surprendre. Ne vivant pas (plus) en fonction d'un objectif trop concret, je quitte la prison de mes illusions. Je me sens libre d'ouvrir largement les portes de mon âme pour mieux laisser enter Dieu dans ma vie, qui se manifeste sous la forme de l'imprévisible...

    Dieu habite où on le fait entrer (Martin Buber)

    Je ne suis pas non plus une grenouille de bénitier...

    Je vis ma foi comme une aventure faite d'une suite d'expériences qui me plongent, non pas dans le bénitier, mais dans la lumière de Dieu...