fleurs

  • JARDIN FLORISSANT

    Voici une dizaine de jours, je rentrais chez moi, après avoir participé à un congrès chez les Focolari, dont le thème central était "l'Amour du frère"...

    Le matin de ce même jour, loin des bruits du monde extérieur, les cardinaux de l’Église catholique avaient commencé leur conclave dans la prière et la méditation pour élire le nouveau successeur de l’apôtre Pierre.

    Moments intenses, programme riche, en cette période de carême qui est un temps de préparation pour la fête de Pâques. 

    IMG_9709.JPG

    Pendant ce temps, dehors, alors que le printemps avait montré timidement le bout de son nez la semaine précédente, l'hiver lui brûlait la politesse en déversant des paquets de neige et en nous replongeant dans des températures atteignant jusqu'à -12°. Brrrr! Vivement que ça cesse! 

    Ainsi va la vie! Nous ne sommes pas les gardiens d'un musée contenant des objets inertes, où tout se déroule comme prévu, mais dans un jardin florissant où ça naît, ça vit, ça grandit, ça meurt, ça ressuscite. Patience, constance, espérance, sont les piliers auxquels s'appuyer pour dépasser la crainte de l'inconnu. Pourtant, notre espoir n’en reste pas moins limité de par notre dimension humaine. L'humilité, la fraternité, le souci des pauvres, sont des remèdes infaillibles pour se décentrer de soi et aller de l'avant. 

    IMG_9702.JPG

    Chaque fois que je me rends à Rotselaar, je suis touchée par tous les petits détails qui sont signes d'amour de l'autre, notamment par la présence de fleurs un peu partout sur les lieux de passage. Dans l'auditoire où nous nous tenions pendant le Congrès, un vase contenant des branches de forsythia bourgeonnant était posé sur l'estrade. Et voici ma conclusion, à l'issue de ces quatre journées (qui coïncidait avec le départ du Conclave):

    Dans le vase posé sur l'estrade de l'auditoire, les branches de forsythia sont entièrement fleuries. Dehors, il neige. Je termine  pourtant ce congrès avec mon jardin intérieur abondamment enrichi d'une variété de fleurs glanées à travers les rencontres faites pendant ces quelques jours. L'hiver a repris les commandes à l'extérieur, mais en moi c'est l'Amour qui a gagné. Je rentre chez moi avec cette certitude que, même lorsque les événements du monde me refroidissent, un feu intérieur d'Amour brûle en moi. Je dois veiller à le garder bien allumé, afin d'inviter tous ceux que je croise à venir s'y réchauffer...

    1361922819597_ORIGINAL.jpgLe lendemain de mon retour à la maison, nous apprenions l'élection du nouveau Pape François. Sa devise, Miserando Atque Eligendo, qu'il avait déjà choisie lorsqu'il était archevêque, montre son intérêt pour le problème de la misère et est encourageante pour l'Église, mais aussi hors Église. Malgré toutes les "pourritures", il peut sortir des fleurs extraordinaires dans le monde!

    Jorge Mario Bergoglio, jusqu'ici archevêque de Buenos Aires, a eu une formation de chimiste avant d'entrer au Séminaire. Avec lui, soyons alchimistes pour Dieu. Une de ses premières interventions publiques a été de demander que l'on prie pour lui. Le premier engagement missionnaire de chacun de nous est en effet la prière. C'est ainsi que l'on prépare la route à l'Évangile, que les cœurs s'ouvrent au mystère de Dieu, et que nous cultivons les fleurs du paradis...

  • SILENCE PARLANT

    Les mots que l'on ne dit pas sont les fleurs du silence...
                   
                          

    images
                                 

    (proverbe japonais)

    Cet adage, je le fais mien, après les moments récemment passés en clinique auprès de papa. Plus que tout discours, c'est lorqu'il était au plus mal que nos regards, nos silences, nos gestes, se sont  si bien accordés qu'ils ont permis que l'on se redise sans fausse-pudeur combien on s'aime!

    Il est impossible de prévoir l'évolution de l'état de papa, mais rien ne pourra désormais plus nous séparer, car le message essentiel est passé entre nous.

    Tout est dit...