actualite

  • LETTRE OUVERTE

     

    La publication du livre « Question(s) royale(s) » n'est certainement pas innocente!

     

    actualité,livre,royauté,société

    Frédéric Deborsu, quoiqu'il s'en défende, cherche visiblement la polémique. Il sait pertinemment bien que la Belgique est dans une position politique délicate et que, à l'instar des autres pays européens, elle est plongée dans une crise économique et sociale! L'attitude de celui qu'il me sera désormais difficile de qualifier de journaliste, ne lui donne certainement pas de titre de noblesse. La déontologie la plus élémentaire aurait dû le conduire à s’interroger sur l’impact que pouvait avoir la publication de ce qui se révèle en fait un inutile et indécent déballage public. Son livre fait partie d'une presse-poubelle qui rassasie sans doute les amateurs de potins de bas-étage, avides de voyeurisme, et dégoûte souverainement (sans jeu de mot) les gens comme moi, ou comme les auteurs du courrier qui suit, qui autorisent la publication élargie de leur lettre: 

    lettreouverte fdeborsu.pdf

  • ESPÉRANCE

    En cette veille de l'intervention de mon mari, voici quelques citations bien de circonstance, qui ont pour thème l'espérance... 

    espérance,citations,actualité,famille

     

    La crainte et l'espérance se partagent la vie ; le plaisir et la douleur n'occupent que des moments.
    Duc de Lévis
    ******
    Il y a une chose plus triste à perdre que la vie, c'est la raison de vivre, plus triste que de perdre ses biens, c'est de perdre son espérance.

    Paul Claudel
    ******
    L'homme de coeur est celui qui se fie jusqu'au bout à l'espérance;

    Ne point persévérer est d'un lâche

    Euripide

    ****** 
    L'espérance est un risque à courir.

    Georges Bernanos


    ******
    L'espérance engendre l'action.

    René Ouvrard


    *****
    Cet inconnu qui se nomme l'avenir, si sage qu'il ne parle jamais, gardant ses secrets afin de faire chercher à l'homme la source de l'espérance.

    Lauréanne Harvey

    ******
    Ce qu'il y a de bon pour l'espérance, c'est qu'elle nous promet le meilleur pour demain.

    Eve Belisle

    ******

    Il faut sauver l'espérance. C'est le grand problème de ce siècle.

    Julien Green

    ******

    L'espérance n'est-elle pas une forme sublime de l'audace ?
    Jean-Paul Pinsonneault

    ******

    La foi... une aveugle qui donne des yeux à l'espérance.
    Roger Judrin

    ******

    Vos nombreux messages nous ont aidés à vivre ces derniers jours sous le signe de cette espérance. Merci!

     

     

     

  • RECOMMENCEMENT

    Vos témoignages de soutien nous portent beaucoup! Bientôt des précisions quant à la date d'intervention de Guy. En attendant, voici ce que m'inspire notre actualité...

    Dans la vie, ce n'est pas la perfection qu'il faut viser. C'est plutôt le goût de se couler dans l'intériorité du geste, des recommencements, le goût de persévérer et d'aimer.

     recommencement,vie,actualité,espoir,perfection,intériorité,geste

    Et voici un texte puisé dans une revue trouvée au fond de l'église dimanche dernier... 

    RECOMMENCEMENT

    Si tu es las et que la route te semble longue,

    Si tu t'aperçois que tu t'es trompé de chemin, 

    Ne te laisse pas couler au fil des jours et du temps,

    ... Recommence!


    Si tu as essayé d'aimer et d'être utile,

    Si tu as connu ta pauvreté et tes limites, 

    Ne laisse pas là une tâche à moitié faite,

    ... Recommence!


    Si ta vie te semble absurde,

    Si tu es déçu par trop de choses et trop de gens,

    Ne cherche pas à comprende pourquoi,

    ...Recommmence!

     

    Car l'arbre bourgeonne en oubliant l'hiver,

    Car le rameau fleurit sans demander pourquoi,

    Car l'oiseau fait son nid sans songer à l'automne,

    Car la vie est espoir et recommencement

     

    Anonyme

    La vie est une écriture pour ceux que l'on aime. Dans le méli-mélo des événements, il faut recommencer plusieurs fois la même mise en page. Ce n'est pas toujours facile, mais c'est passionnant...



     

     

  • DOSE LÉTALE POUR CAUSE LÉGALE

    Jeudi dernier à 5H08 de notre heure, Troy Davis, 42 ans, est passé de vie à trépas après avoir reçu une dose létale en IV...

    Les multiples interventions, dont les plus notables sont celles du pape Benoît XVI (à travers le nonce apostolique aux Etats-Unis), de l’évêque sud-africain Desmond Tutu (prix Nobel de la paix 1984), d’Amnesty International, n’auront donc pas pu le sauver du macabre terminus du couloir de la mort.

    Les pages de la presse se sont tournées vers d'autres sujets d'actualité, mais ce fait n'est pas classé dans les divers en moi. Il continue à me travailler!



    podcast

    L'assassin assassiné- Julien Clerc

    "(...) La peine de mort relève d’une vision terriblement pessimiste de l’être humain, donne l’image d’un engrenage sanglant où la violence ne fait qu’engendrer la violence.

    Le débat sur la peine de mort est un débat complexe sans cesse répété, mais le cas de Troy Davis lui donne un éclairage cru et sans concession qui suscite de nombreuses questions essentielles. Notamment sur la «?validité sociale?» de la peine de mort et sur la compatibilité de celle-ci avec nos désirs d’humanité.(...)" (TH. Dupiereux- "le meutre légal')

    La peine de mort est encore, hélas, effectivement appliquée par 56 pays à travers le monde, et c'est une absurdité! D'une part, il est prouvé que son abolition n'a aucun effet sur l'augmentation de la criminalité. Par ailleurs, son maintien n'empêche pas les actes de gens psychiquement dérangés. Mais elle permet d'exécuter des innocents. Parce que, en Amérique, contrairement à chez nous, la procédure est accusatoire, et il revient au présumé coupable de prouver son innocence!

    Pour lire un extrait de la dernière lettre de Troy Davis, envoyée à ses avocats peu avant son exécution, cliquer ICI

    Puisqu'on n'est pas à une aberration près, le Serment d'Hippocrate ainsi que Le Code d'Éthique de l'Association médicale américaine, qui promulguent la défense de la vie à n'importe quel prix, interdisent aux médecins de participer à des exécutions. Cependant, une présence médicale est obligatoire à la fin de la procédure, pour la déclaration officielle de l'heure de la mort du condamné. Ce sont donc des fonctionnaires qui, en trois étapes successives, effectuent l'acte homicide en appuyant sur un bouton qui déclenche une injection.

    "Qu'est-ce qu'un meurtre au premier degré? C'est le meurtre cruel, calculé, de sang-froid d'un frère humain. C'est le plus pervers des crimes et l'Etat s'en rend coupable chaque fois qu'il exécute un être humain" (William Randolph Hearst - éditeur et philanthrope américain).

    "C'est une faible nation, celle qui trouve approprié d'exécuter ses propres citoyens pour maintenir la moralité" - 'Lars Von Trier - réalisateur danois, notamment de 'Dancer in the Dark').

    "Je demanderai l'abolition de la peine capitale jusqu'à ce que l'infaillibilité du jugement humain me soit démontrée" (Thomas Jefferson).

    "En tant que victime, en tant que collègue, je me tiens devant vous pour vous demander de voter pour l'abolition de la peine capitale, pas tellement parce que je veux que les meurtriers vivent, mais parce que si l'Etat les tue, cela enlève à jamais à ceux qui sont victimes la chance de pouvoir peut-être un jour trouver comment pardonner. Nous avons déjà suffisamment perdu. Ne nous enlevez pas cet espoir de guérison, je vous en prie» (Robert Renny Cushing, dont le père fut assassiné en 1988, parlant en tant que membre de la Chambre des Représentants du New Hampshire, 1988.)

    Le fondement même de notre société est le droit à la vie, et un État est indigne s'il utilise les mêmes armes qu'un détraqué pour défendre ses citoyens...


  • CASCADE DE LUMIÈRES


    Les JMJ sont « une cascade de lumières » qui aide les jeunes à ne pas se sentir seuls dans la foi. Selon les estimations, de un million à un million et demi de personnes ont écouté Benoît XVI à Madrid...

       

    Benoît XVI s'est adressé aux jeunes venus du monde entier, et à la clôture, il les a envoyés dans leurs lieux de vie pour partager ce qu'ils ont reçu aux JMJ. Il s’est montré lucide :

    - « L’Église, demain, ne connaîtra pas une grande croissance. » Mais « les semailles de Dieu sont silencieuses et n’apparaissent pas dans les statistiques »

    - « La vérité n’est accessible que dans la liberté. On ne peut pas l’imposer. »

    Dimanche 21 août, avant de quitter Madrid, le pape a envoyé les jeunes en mission auprès de leurs proches. Il a exhorté les jeunes pèlerins présents aux JMJ à ne pas "vivre sa foi selon la mentalité individualiste qui prédomine dans la société". Il s'est adressé à eux en plusieurs langues.

    Salutation en français

    Chers jeunes de langue française, le Christ vous demande aujourd’hui d’être enracinés en Lui et de bâtir avec Lui votre vie sur le roc qu’il est Lui-même. Il vous envoie pour être des témoins courageux et sans complexes, authentiques et crédibles ! N’ayez pas peur d’être catholiques, d’en témoigner toujours autour de vous avec simplicité et sincérité ! Que l’Église trouve en vous et en votre jeunesse les missionnaires joyeux de la Bonne Nouvelle !

    Après ces journées inoubliables au cours desquelles les jeunes ont manifestés leur enthousiasme mais aussi leur ferveur, les prochaines JMJ sont annoncées. Elles se dérouleront à Rio de Janeiro au Brésil...

    Chaque JMJ marque le début d’une amitié avec Dieu et avec les autres, pour construire une responsabilité commune. L'édition 2011 est déjà finie, et pourtant tout commence avec les richesses de ce que ces milliers de jeunes ont pu expérimenter. Ils sont ceux que nous rencontrerons dans la vie courante, dans le travail, les études, ou divers engagements.

    Portons ces jeunes-adultes dans nos prières, afin qu'ils changent notre monde par leur Espérance, et qu'ensemble nous puissions donner un autre goût de fraternité à notre humanité... 

     

     

  • FAIRE BONNE CHAIR

    Mardi gras a eu lieu hier. Comme tous les ans, le lendemain est le Mercredi des Cendres, qui marque le début du Carême, 40 jours avant Pâques, dont la date est variable...

    Pourquoi ce choix de 40 jours ? Dans la bible, le chiffre quarante est très symbolique. 40 est le symbole de l’épreuve, mais pas de n’importe laquelle, c’est celle qui nous prépare à la rencontre de Dieu, celle qui purifie notre cœur. Lors de la célébration des Cendres, une croix est tracée sur le front des f!dèles avec de la cendre provenant de rameaux de buis brûlés, qui ont été bénis à la fête des Rameaux de l’année précédente. Le rite des Cendres symbolide notre condition humaine. Sans le souffle de vie de Dieu, hors de son amour, notre être et notre vie ne sont que poussière. Ce mercredi ouvre le temps de Carême en nous rappelant que nous sommes invités à la conversion. Pour que ce passage ne s'inscrive pas dans une routine annuelle sans importance, il est intéressant de l'utiliser concrètement pour bien se préparer à Pâques.

    marcheCareme.gif

     Avant de chercher des moyens de communiquer la vie, qui est l'aspiration de la plupart des gens, il faut se mettre en condition pour d'abord la recevoir. Il est nécessaire de passer par la détoxication, d'évacuer et consommer léger pour faire "peau neuve" avant de se remplir à nouveau! On ne peut faire "bonne chère", dans le sens bonne mine, bon visage, bon accueil, qu'en étant "bien dans sa peau".  Je passe parole à Madeleine Delbrel, dans un texte auquel je donne pour titre "Faire bonne chair".  

    La Parole de Dieu, on ne l'emporte pas au bout du monde dans une mallette : on la porte en soi, on l'emporte en soi.

     

    On ne la met pas dans un coin de soi-même, dans sa mémoire, comme sur une étagère d'armoire où on l'aurait rangée. On la laisse aller jusqu'au fond de soi, jusqu'à ce gond où pivote tout nous-même.

     

    On ne peut pas être missionnaire sans avoir fait en soi cet accueil franc, large, cordial à la Parole de Dieu, à l'Evangile.

     

    Cette Parole, sa tendance vivante, elle est de se faire chair, de se faire chair en nous.

     

    Et quand nous sommes ainsi habités par elle, nous devenons aptes à être missionnaires.

     

    Mais ne nous méprenons pas. Sachons qu'il est très onéreux de recevoir en soi le message intact. C'est pourquoi tant d'entre nous le retouchent, le mutilent, l'atténuent.

     

    On éprouve le besoin de le mettre à la mode du jour, comme si Dieu n'était pas à la mode de tous les jours, comme si on retouchait Dieu…

     

    Une fois que nous avons connu la Parole de Dieu, nous n'avons pas le droit de ne pas la recevoir ; une fois que nous l'avons reçue, nous n'avons pas le droit de ne pas la laisser s'incarner en nous, une fois qu'elle s'est incarnée en nous, nous n'avons pas le droit de la garder pour nous : nous appartenons dès lors à ceux qui l'attendent.

     

    Madeleine Delbrel
    Missionnaires sans bateaux 1943
    Nous autres gens des rues p 70-71

  • CONFÉRENCES

    Thomas d'Ansembourg est un auteur que j'ai découvert il y a quelques années. Son discours confirme ce que ma propre expérience m'a appris, et que j'aime pourtant réentendre de la part de quelqu'un d'extérieur...

    Ancien avocat et conseiller juridique dans une entreprise internationale, aujourd'hui consultant et psychothérapeute en CNV (Communication Non Violente), il anime des stages, des conférences, des ateliers, et est également auteur de plusieurs livres, dont le célèbre: "Cessez d'être gentil, soyez vrai"...

    thomas-d-ansembourg1.jpgIl sera présent ce jeudi 24 février (demain) à Brogne (région namuroise), et à LLN le 14 mars. Ma place est réservée pour la première soirée, à laquelle deux amies m'accompagneront, et j'ai déjà projeté de me rendre à la seconde. Détail des deux conférences:

    Le 24 février à 20h

    L'ASBL "Abbaye de Brogne" organise une exposition sur le thème de l'espace et une conférence animée par Thomas d'Ansembourg sur le thème de : "L'Homme, la terre et le cosmos"

    Saint -Gérard (Mettet) à l'Abbaye de Brogne

    info : www.brogne.eu

    Le 14 mars à 20h

    Univers Santé organise une conférence animée par Thomas d'Ansembourg sur le thème "Etre heureux n'est pas nécessairement confortable"

    Studio 11 (Agora)

    Louvain-la-Neuve

    Entrée : 7€ et étudiants 3€

    info : www.univers-santé.be

    Voici trois extraits d'un audio-livre "Cessez d'être gentil, soyez vrai":


    podcast
    Relation vraie


    podcast
    Pas juger ni interpréter


    podcast
    Prendre conscience de ses besoins

  • SPITANT, À LA BELGE

    Certains de nos amis français comparent l'ambiance de notre famille à celle de la BD « Boule et Bill »...  

    2265664571_small_1.png

    Dès qu’ils franchissent notre sol belge, ils se sentent dépaysés par l’habitat, par certains usages, mais surtout par le langage. D’où vient ce regard que nous offrons de nous aux pays voisins ?...

     Être Belge, comme parler belge, c'est tout un programme. C’est un état d’esprit, un humour, un décalage un peu surréaliste, une aptitude à la dérision et à l’autodérision. C'est une particularité qui fait de nous des gens amusants et agréables, avec qui il fait bon vivre. Une spécificité dont les gens de mon pays sont fiers, et qu’ils revendiquent sans doute encore davantage en ces temps de morosité politique.
    Nadine Monfils, belge et auteur de polars, qui habite en France, déclarait dans une interview: « La belgitude reste toujours présente chez moi, surtout depuis que je vis à Paris. Et j’adore le bruxellois. Mon mari est français et quand je lui dis : « passe-moi la ramassette » ou « n’oublie pas les vidanges », il ne comprend pas. En France, je passe pour une exotique… Alors qu’il a été question de nous rattacher à la France, on a vraiment besoin de garder notre identité belge. Nous sommes des originaux dans un monde de plus en plus aseptisé. On a une vraie poésie du coeur, du langage, et ça, il ne faut surtout pas le perdre ! ».

    podcast
    La belle Gigue- André Bialik

    Personnellement, tout en veillant à m’exprimer de manière à être comprise, j’utilise encore, et ce même en France, couramment et sciemment des belgicismes. J'estime qu'ils ont la saveur de notre « atypie », ont un cachet d'authenticité, font partie de notre carte d'identité culturelle. Et lorsque l’on me reprend en disant « ce n’est pas français, ça ! », je l’admets volontiers. Plutôt que d’être confuse, de me confondre en excuses, et de me « corriger », je réponds : « non, c’est Belge ! ». Autrement dit : « J'utilise notre langue commune, enrichie des nuances de nos différences ».

    Pour que le parler belge reste une langue vibrante, il faut qu’elle reste vivante, et ce n’est pas grâce à moi qu’elle mourra ! Ça, au moins, je le sais, même si j’ignore comment va évoluer notre pays.
    Car en ce moment, on est occupés à écrire une drôle d'histoire en Belgique. Dans beaucoup de pays, ça aurait excité les gens, soulevé les foules, et provoqué une guerre civile. Chez nous, malgré une apparente indolence, on ne croit pas à toutes les carabistouilles, mais il y a des réactions, et même des actions quand il le faut. C'est spitant à la belge, par des manifestations gentilles, drôles, mais assez percutantes pour faire passer des messages bien déterminés. Une des dernières en date, La révolution des frites, vient d'être organisée par les éudiants, Wallons-Flamands confondus. Ils me rassurent. Avec eux, je veux continuer à espérer. Pour eux, je dois persévérer!

    media_l_4055969.jpg

    Cliquer sur l'affiche pour voir la vidéo qui correspond

    Tous aux baraques, pour que la frite gagne, et que notre pays ne s'effrite pas. On est Belges, « une fois » pour toutes! Non, mais …

     

  • FESTIVAL M.YOURCENAR

    Fille de Michel Cleenewerck de Crayencour, un Français, et de Fernande de Cartier, une Belge de Marchiennes devenue française par alliance, Marguerite Yourcenar a beaucoup voyagé...

    Elle fait dire à Hadrien : « Mes premières patries ont été des livres ». Née en Belgique en 1903, mais française par son père, elle opte pour la nationalité américaine en 1947, sous le nom officiel de Yourcenar. Trois ans plus tard, elle s’installe à Petite Plaisance avec Grace Frick, sur l’Ile des Monts-Déserts dans le Maine, où elle résidera près de quarante ans.

    1629723253.jpg

    Si je parle de cette grande dame c'est parce qu'ellle a été à l'honneur pour quelques semaines à Namur, ville qu'elle n'a jamais oubliée et qui l'a inspirée à chacun de ses passages. Pour marquer les vingt ans de sa mort, l'échevinat de la Culture de Namur a organisé un festival "Marguerite Yourcenar" en 2008. Voici le lien qui permet d'en connaître toutes les étapes :->

    Festival culturel Marguerite Yourcenar du 5 février au 23 avril 2008 à Namur

    Un programme auquel j'aurais volontiers participé si j'en avais eu l'occasion...

  • REPOS

    Voici un texte sur le temps des vacances, trouvé dans un journal paroissial, et auquel je m'associe pour souhaiter à tous d'excellentes vacances, chez vous ou ailleurs...

    temps-258328

    Bien souvent le temps des vacances est une occasion de faire de nouvelles rencontres : s'asseoir autour d'une table, prendre le temps d'écouter, de dialoguer en famille ou avec des amis, arrêter de courir et de s'agiter dans tous les sens : quel beau programme de vacances !
    Cesser pour un temps de s'affairer comme Marthe, s'asseoir comme Marie, devenir des contemplatifs plutôt que d'être des actifs survoltés :
    c'est choisir la meilleure part, celle qui permet de s'ouvrir à la présence des autres et de l'Autre.
    Les vacances vous permettront ainsi de vous retaper le corps, le cœur et l'esprit. "Venez à l'écart dans un lieu désert et reposez-vous un peu", avait demandé le Christ à ses apôtres à leur retour de mission, tout en précisant dans un autre passage « Venez à moi ... et je vous donnerai du repos »
    Reposez-vous bien !   

     

    Auteur inconnu