• LE BUT DE LA VIE EST "EN HAUT"

     L'Ascension c'est quoi ? 

    - Un long week-end, un pont, un jour férié. C'est vrai, pour certains seulement. Mais encore?

    - C'est une escalade vers un sommet. Lequel?

    - Une ascension nécessite des efforts, et devrait procurer un grand bonheur à ceux qui atteignent leur but. Pourtant, que de "parvenus" sont encore déçus par la vie! Parce qu'ils se sont trompés de direction...

    ascension-icon.jpg

     

    L'Ascension est une fête religieuse, toujours un jeudi, les chrétiens fêtent le retour de Jésus "aux cieux" auprès de son Père. Avant de quitter ce monde, pendant  les 40 jours qui ont succédé à Pâques, le Christ ressuscité est apparu à ses amis. Il n'est plus physiquement au milieu de nous, mais on peut continuer à vivre avec lui parce qu'il est avec nous, toujours et partout, dans une relation comme celle qu'il entretenait avec son Père ici-bas. 

    Extraits d’un Sermon de Saint Augustin, Évêque d’Hippone, pour l’Ascension (source->ICI)

    En transportant la nature humaine dans les cieux, il a montré que le ciel peut s’ouvrir aux croyants. Aujourd'hui notre Seigneur Jésus Christ monte au ciel ; que notre cœur y monte avec lui.

    Écoutons ce que nous dit l'Apôtre : "Vous êtes ressuscités, avec le ChristRecherchez donc les réalités d'en haut : c'est là qu'est le Christ, assis à la droite de Dieu. Le but de votre vie est en haut, et non pas sur la terre". De même que lui est monté, mais sans s'éloigner de nous, de même sommes-nous déjà là-haut avec lui, et pourtant ce qu'il nous a promis ne s'est pas encore réalisé dans notre corps.
     
    Ascension du Seigneur dans une 
    mandorle d'Anges.
    Il a déjà été élevé au-dessus des cieux ; cependant il souffre sur la terre toutes les peines que nous ressentons, nous ses membres. Il a rendu témoignage à cette vérité lorsqu'il a crié du haut du ciel : "Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?" Et il avait dit aussi : "J'avais faim, et vous avez donné à manger".

    Pourquoi ne travaillons-nous pas, nous aussi, sur la terre, de telle sorte que par la foi, l'espérance, la charité, grâce auxquelles nous nous relions à lui, nous reposerions déjà maintenant avec lui, dans le ciel ? Lui, alors qu'il est là-bas, est aussi avec nous ; et nous, alors que nous sommes ici, sommes aussi avec lui. Lui fait cela par sa divinité, sa puissance, son amour ; et nous, si nous ne pouvons pas le faire comme lui par la divinité, nous le pouvons cependant par l'amour, mais en lui.
     
    Lui ne s'est pas éloigné du ciel lorsqu'il en est descendu pour venir vers nous ; et il ne s'est pas éloigné de nous lorsqu'il est monté pour revenir au ciel. Il était là-haut, tout en étant ici-bas ; lui-même en témoigne : "Nul n'est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme, qui est au ciel". ~
     
    Il a parlé ainsi en raison de l'unité qui existe entre lui et nous : il est notre tête, et nous sommes son corps. Cela ne s'applique à personne sinon à lui, parce que nous sommes lui, en tant qu'il est Fils de l'homme à cause de nous, et que nous sommes fils de Dieu à cause de lui.
     
    C'est bien pourquoi saint Paul affirme : "Notre corps forme un tout, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, bien qu'étant plusieurs, ne forment qu'un seul corps. De même en est-il pour le Christ". Il ne dit pas : le Christ est ainsi en lui-même, mais il dit : "De même en est-il pour le Christ" à l'égard de son corps. Le Christ, c'est donc beaucoup de membres en un seul corps.
     
    Il est descendu du ciel par miséricorde, et lui seul y est monté, mais par la grâce nous aussi sommes montés en sa personne. De ce fait, le Christ seul est descendu, et le Christ seul est monté ; non que la dignité de la tête se répande indifféremment dans le corps, mais l'unité du corps ne lui permet pas de se séparer de la tête.
     

     

  • MIEUX QUE TOUTES LES LOIS...

    Un seul commandement pour vivre en chrétien
    " Aimez-vous, les uns, les autres, comme je vous aime " -> (Jn;15:12-18)

    Parce qu'il est Amour, Jésus se donne gratuitement et ne tient pas de livre de comptabilité de nos actions, de nos mérites. Il ne juge personne, ne condamne personne, ne punit personne, mais par-donne sans rien exiger en retour. Il nous a confié son commandement d'Amour pour que nous l'imitions. Cela vaut mieux que toutes les lois, car seul l'Amour sauve et rend libre!...

    112dweb.gif

    À propos de lois, certains chrétiens se consacrent davantage que d’autres à une action au sein de la société, et notamment dans la politique. C'est vers eux que mon choix de vote ira dimanche. Pour ceux qui seront élus, le vrai défi sera de vivre pleinement les fonctions dans lesquelles Dieu les aura placés, avec les liens fraternels et d’humanité inspirés par leur foi. 

    "La politique est le domaine de la plus vaste charité", rappelait le Pape François peu avant Pâques. Les chrétiens ne peuvent déserter les réalités politiques, puisque le politique est un des lieux où se joue la vie des hommes et des communautés humaines.  

    Outre le fait de voter en âme et conscience, il est important de prier afin que le Seigneur éclaire les électeurs sur le choix des candidat qui auront leur faveur. En collaboration avec tous les hommes de bonne volonté, les élus devront enrichir la vie des personnes qu'ils représenteront. Demandons en grâce que le ferment évangélique travaille en eux..

     

     




     

  • NOUVELLE DATE ANNIVERSAIRE

    Papa est décédé il y a eu juste 3 ans hier...

    Désormais le 14 mai est la date où je lui souhaite un bon anniversaire, puisque c'est elle qui marque son entrée dans sa vie nouvelle.

    Bon anniversaire, Papa! 

    Ce que nous devenons après la mort est un bien grand mystère. Je ne connais rien de l'après-mort. Tout au plus j'imagine...Que ceux qui ont quitté notre terre s'installent dans un au-delà qui m'est encore inconnu, mais auquel je crois, qui se nomme Paradis, où j'espère me retrouver un jour. En attendant, je communique au quotidien avec papa, bien mieux que de son vivant au cours duquel les circonstances nous ont privés des échanges que nous aurions aimé entretenir. 

    a la mort n'est rien (1).jpg

    Puisque papa était sensible à l'art, avec une prédilection pour la musique classique, et qu'il appréciait beaucoup l'humour, je lui offre cette vidéo. 

    Cliquer sur le lien pour voir et écouter:

    ->http://youtu.be/BKezUd_xw20

    Je ne doute pas que, de là-haut, papa va se régaler de la prestation de ces musiciennes à la fois drôles et époustouflantes de virtuosité ...

  • SUR LA ROUTE...

    Un chemin de tristesse, de découragement, peut devenir chemin de résurrection...

    Dimanche dernier on a fait la lecture de Lc 24: 13-25 (à écouter avec la vidéo proposée un peu plus loin. Depuis lors, ce récit me trotte dans la tête. Parce que le drame des disciples d'Emmaüs apparaît comme un reflet de la situation de nombreux chrétiens d'aujourd'hui. La foi de beaucoup est ébranlée à cause d'expériences négatives qui font croire que Dieu nous abandonne. 

    149486_499924316736226_478932129_n.jpg

    La route d'Emmaüs est le chemin de vie de tout homme, parsemé de bonheurs, de doutes, de peines. C'est là que Jésus ressuscité s'approche de nous, se fait notre compagnon de voyage, nous écoute d'abord, puis nous parle. En l'écoutant, la tristesse disparaît peu à peu. Sa parole rallume dans nos cœurs la chaleur de la foi et de l'espérance, et nous prépare à recevoir le pain de Vie. 

    Voici le lien d'une vidéo avec la lecture de Lc 24: 13-25, suivie d'une homélie qui m'a beaucoup touchée:->

    http://bcove.me/hx0f6wxl

    Celui qui expérimente la rencontre transformatrice avec Jésus a le coeur brûlant d'une joie qu'il cherche à communiquer aux autres. Non pas en marchant distraitement à côté d'eux, mais en étant réellement avec, en les rejoignant en esprit, dans la profondeur du coeur, malgré les distances et les différences qui séparent... 

     

     

  • ABSENCE N'EST PAS INEXISTENCE

    Dans notre monde désorienté, où Dieu ne répond plus aux aspirations de beaucoup de gens, son absence tel qu'ils le conçoivent signifie inexistence...

    Pas pour le croyant, pour qui Dieu est omniprésent, même s’il échappe à la perception et à l’entendement des humains. Pâques est venu récemment encourager à résister aux "lapidations"(ou épreuves) et au découragement. De la mort de Jésus surgit l'insaisissable et le sentiment du mystère de la Résurrection. Celui qui se laisse porter dans cette espérance ne craint pas l'invisible. En scrutant plus attentivement le monde, il se rapproche des choses et ose voir la vie sans la redouter. Il comprend que 'invisible, l'absence, est ce qui donne du prix au sensible.

    02.jpg

    "Dieu n’est pas venu supprimer la souffrance, il est venu l'habiter de sa présence" (Paul Claudel)

    La présence de Dieu au monde peut se révéler grâce au détachement de soi et à une disponibilité intérieure. Plus intense que la simple rêverie, la contemplation est approche désirante, ouverture à partir de laquelle l'invisible prend un sens sacré parce qu'il est Présence réelle...