• MA TOUTE BELLE

    Pour conclure le mois de mai, pendant lequel beaucoup de chrétiens honorent plus particulièrement la Vierge Marie, je vous propose d'écouter "Ma Toute Belle", un chant que j'aime énormément: -> ICI 

    BXK9360_mae-de-jesus800_2.jpg

    Cette chanson est inspirée du Cantique des Cantiques de l'Ancien Testament. Elle parle aussi bien de l'amour entre une femme et un homme, que de l'amour spirituel entre l'âme et son Dieu, et pour un croyant, de celui entre le Seigneur Jésus et son Église ainsi que du Saint-Esprit et de la Vierge Marie...


    Ma Toute Belle - Gen Rosso

    Dans la nuit j'ai cherché

    celui que mon cœur aime.

    Dans mon jardin aride

    il a fait son domaine,

    de perles de rosée

    il a couvert ma tête.

    Mon âme est toute belle,

    mon Bien-Aimé m'appelle:


    Viens, ma toute belle,

    viens dans mon jardin.

    L'hiver s'en est allé

    et les vignes en fleurs

    exhalent leurs parfums:

    Viens dans mon jardin.

    J'entends mon Bien-Aimé,

    il guette à la fenêtre.

    Les fruits sont au figuier,

    mon âme est toute prête.

    J'attends son bon plaisir

    il me dira d'ouvrir.

    Chante la tourterelle,

    mon Bien-Aimé m'appelle:

    Viens, ma toute belle... (x2)

     

    La vénération que l'on voue à Marie s'explique par sa maternité divine, mais aussi parce qu'elle est vraiment notre Mère. Puisque Jésus a voulu venir à nous par elle, c’est par elle que toute grâce, toute la vie surnaturelle nous parvient. « Telle est la volonté de Dieu, dit saint Bernard, que nous ayons tout par Marie. »

    Il est impossible de contempler cette Maman sans avoir envie de l’aimer... 

  • BELLE JOURNÉE!

    Hier, une amie, que je soupçonne vouloir conjurer le mauvais temps, m'écrivait:

    IMG_9991.JPGCoucou!

    Il pleut..
    Les arbres font la fête ..
    Et les pelouses sont d'un vert éclatant !!
    À la campagne, on est comme en vacances... en Écosse, en Irlande!

    Il pleut, il pleut.. place au plaisir..!!

    ...

    Je lui réponds: 

    Eh oui, Mi..., 

    Notre pelouse devient forêt-vierge, nos parterres marécages, nos vêtements d'été attendent sagement qu'on les sorte d'où ils ont sommeillé tout l'hiver, le parapluie joue à la vedette, le chauffage tourne, à défaut de vendre des protecteurs solaires pour la peau, les pharmacies écoulent les remèdes pour rhino-pharyngites. Au milieu de tout cela, la lumière tente de se frayer un passage, et parvient à éclairer plus longuement nos journées pluvieuses. L. vient de me faire une rapide visite. Nous attendons Gi. et Va., qui souperont avec nous et laisseront B. pour la nuit chez nous. Leur présence suffira à illuminer la grisaille de ce mercredi. Pour les semaines à venir, notre regard se pose sur des fêtes qui nous attendent, quelle que soit la météo.

    Alors, nous prendrons le mal inévitable en patience, nous réjouissant de pouvoir passer à travers les arrosages célestes dans la joie de tout le reste qui nous est donné. 

    Je te souhaite une belle journée, alimentée par le meilleur de ce que ton imagination peut produire,

    ...

    Force m'est de constater que, comme dans d'autres domaines de la vie que j'ai déjà abordés dans ce blog, l'homme ne sait plus s'adapter aux conditions naturelles. Il voudrait que la nature s'adapte à lui. Il n'a pas encore compris que ça ce n'est pas possible, et que c'est au contraire à lui de prendre la nature comme elle est, à lui de s'incliner! C'est en accueillant la vie telle qu'elle s'offre à nous (même dans les choses moins désirables) que l'on se sent libre et que l'on détient la clé du bonheur...

    Chers visiteurs de ce blog,

    Si le printemps pourri plombe votre moral, gardez confiance. Le temps qu'il fait n'a cure de nos états d'âme : il est, un point c'est tout. Pour prendre plus facilement votre mal en patience, je vous suggère de vous amuser à relever tous les petits plaisirs qui s'offrent à vous. Humbles, mais efficaces, ils n'attendent que d'être accueillis par vous. Et puis, en définitive, si on n'a que le souci du temps (ceci dit pour les personnes dont les activités professionnelles ne dépendent pas de la météo!), on est bien chanceux. 

    Comme hier à Mi, je souhaite à tous une très belle journée, alimentée par le meilleur de ce que votre imagination peut produire...

  • LA PREMIÈRE EN CHEMIN

    Marie nous accompagne sur notre chemin de foi durant tout le mois de mai...

    ob_83a69a26c8c32556297a5900eb1e5040_pentecote.jpg

    Elle est le modèle dans notre relation à Jésus et de notre confiance en Dieu. Elle est la première en chemin et son amour nous entraîne.

    Marie va jusqu’au bout de la route. Elle reste disciple de Jésus avec les apôtres déboussolés après l’Ascension. Elle obéit à Jésus qui invite à prier pour attendre l’Esprit promis. Elle encourage les apôtres à accueillir la venue de l’Esprit-Saint. Elle nous rejoint dans notre monde désorienté, et nous aide à accueillir le don de l’Esprit. 

    Le lien entre le Saint-Esprit et la Vierge Marie devrait être approfondi par chaque chrétien, tout spécialement en ce jour de Pentecôte, en vue de demander à Dieu de reproduire le miracle d’une « incarnation mystique ». Cela suppose chaque fois une intervention personnelle de Dieu lui-même, par Son Esprit-Saint, le donateur de vie par excellence...


     

     

  • UN EMPLOI SANS STATUT

    En Belgique, la plupart des mamans seront fêtées ce dimanche. Pour moi, c'était jeudi, jour de l'Ascension...

    J'étais interdite en cuisine, et j'ai joué le jeu pour ne pas casser le plaisir de mon mari, qui dirigeait les opérations. Il avait mis les petits plats dans les grands plats pour le dîner, et avait demandé à G & V de se charger du dessert, deux superbes gâteaux provenant de chez Stoffel, à Liège. Exquis, les connaisseurs de l'endroit n'en douteront pas!

    Outre la superbe montre que m'ont offerte mes fils et beaux-enfants, grâce à laquelle ils ne me quittent plus d'une seconde, j'ai savouré les quelques heures de tendresse partagée en famille. En prime, notre petit B. est resté chez nous jusqu'au lendemain, sans ses parents, et il a été adorable! Que demander de plus que ces moments bénis?

      fêtes,amour,tendresse,mèresJ'espère que toutes les mamans, ainsi que les nombreuses femmes qui ne portent pas officiellement ce titre, mais assurent un rôle maternel auprès des jeunes, ne seront pas oubliées non plus!

    Voici une belle histoire, qui "colle bien" à toutes ces mères dévouées...

    Un jour, une femme, nommée Ana, alla renouveler son permis de conduire. 

    Lorsqu’on lui demanda quelle était sa profession, elle hésita un instant. Elle ne savait comment se qualifier.

    Le fonctionnaire insista: “Ce que je vous demande est si vous avez un travail, un emploi?"

    Bien sûr que j’ai un travail!", répondit Ana. “Je suis mère."

    “Désolé, madame! Mais nous ne considérons pas cela comme une occupation professionnelle. Je vais donc mettre "femme au foyer", dit froidement le fonctionnaire.

    Une amie d’Ana, Martha, fut informée de l’événement et, pendant quelques temps, elle médita sur le sujet.
    Un jour, elle se retrouva face aux mêmes circonstances. La personne qui se trouvait devant elle était une femme fonctionnaire sûr d’elle, efficiente et avec une large dose d’expérience. 
    Le formulaire paraissait à Martha énorme et interminable.

    La première question était la suivante: "quelle est votre occupation?" 
    Martha réfléchit un moment et avec un naturel sans pareil répondit de la manière suivante:
    Je suis agrégée en développement infantile et relations humaines."

    La fonctionnaire eut un air de stupeur, d’étonnement, et Martha répéta mot à mot sa réponse.
    Après avoir pris note, la jeune fonctionnaire osa lui demander: 
    "Puis-je savoir ce que vous faites exactement?" 
    Sans le moindre doute, fermement et avec beaucoup de calme et sérénité, Martha expliqua: “Je développe une thèse, un programme à long terme, à l’intérieur et à l’extérieur du foyer." 
    Pensant à sa famille, elle continua: “Je suis à la tête d’une équipe et j’ai déjà à ma charge quatre projets bien distincts. Je travaille à plein temps, sans limite d’horaire et en exclusivité. Le degré d’exigence est de 14 heures par jour, voire même 24 heures sur 24."

    Au fur et à mesure qu’elle décrivait ses responsabilités, Martha remarqua dans la voix de la fonctionnaire un ton de plus en plus respectueux, qui, de son côté, continuait à remplir le formulaire.

    Lorsqu’elle rentra chez elle, Martha fut reçue par son équipe: trois petites filles de 13, 7 et 3 ans.
    En montant à l’étage, elle entendit le plus jeune de ses projets, un joli bébé de six mois, s’adonnant à un nouvel assemblage de sonorités vocales. 
    Heureuse, Martha prit son bébé dans les bras et pensa à toute la beauté et la noblesse de la maternité, à ses multiples responsabilités et aux heures interminables de pleine et entière disponibilité : "Maman, où sont mes chaussures? 
    Maman, tu m’aides à faire les devoirs? Maman, le bébé n’arrête pas de pleurer. Maman, tu viens me chercher à l’école? Maman, tu m’emmènes à mon cours de ballet? Maman, tu m’achètes…? Maman...?"

    Assise sur le rebord du lit, Martha pensa: "si elle était agrégée en développement infantile et en relations humaines, comment qualifier les grands-mères?
    Et bien elle trouva. Les grands-mères seraient: des agrégées seniors en développement infantile et relations humaines.
    Les arrière-grands-mères, les agrégées exécutives seniors. 
    Les tantes, les agrégées assistantes
    Et toutes les femmes, mères, épouses, amies et confidentes: des agrégées spécialisées dans l’art de rendre la vie meilleure.

    Dans un monde où les titres et les diplômes ont tant d’importance, où l’on exige de plus en plus une spécialisation dans tel ou tel domaine professionnel, devenons spécialistes dans l’art d’aimer.

    "Ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez donner à vos enfants tout ce dont vous rêviez pour eux... Donnez-leur le meilleur de vous-même.”

     

    Auteur anonyme

     


     

  • PLAISIR ROYAL

    Dessinées par l’architecte Balat, maître d’Horta, les Serres Royales de Laeken comptent parmi les monuments bruxellois les plus remarquables...

    C'est là que j'ai emmené C., mon petit filleul de bientôtl 10 ans, le jour du premier mai.

    IMG_9911.JPG

    Les impressionnantes verrières à charpentes métalliques font le ravissement des passionnés d'architecture. Les plus romantiques sont conquis par le charme de la flore qui s'y trouve. Les plus sensibles s'y laissent envoûter par la riche variété des essences rares. Vous l'aurez compris, ce lieu magique fait le bonheur des visiteurs de tous genres, parce que personne ne peut y rester indifférent.

    Les serres sont encore accessibles au public jusque dimanche prochain, 12 mai. Un petit conseil à ceux qui n'y sont jamais allés: n'hésitez pas à faire la visite, d'autant plus que la météo annonce un temps ensoleillé pour les jours prochains. Vous ne le regretterez pas...


    podcast
    Elle écoute pousser les fleurs (Fr. Cabrel)

    Evry Daily Photo - Macro 105mm - Le Printemps arrive 1.jpg

  • Mai invite à "M"er...

    La coutume veut que  l'on s'offre un brin de muguet chaque premier mai en guise de porte-bonheur...

    D’après le langage des fleurs, le muguet signifie en effet « retour du bonheur ». La source de la légende du muguet est religieuse. C’est celle de saint Léonard, ami de Clovis, qui s’était retiré au cœur des bois où il menait une vie d’ascète. Il fut un jour provoqué par le démon sous la forme d’un affreux dragon. Le combat fut féroce et le saint reçut maintes blessures mais, à chaque goutte de sang qui tombait à terre, des pieds de muguet poussèrent et fleurirent.

    Mois-de-Marie.jpg

    Pour les chrériens, tout le mois de mai est consacré à Marie : " C'est le mois de Marie, c'est le mois le plus beau. À la Vierge Marie, chantons un chant nouveau!"...


    podcastC'est le mois de Marie

    Jean-Paul Saint-Jean et la maîtrise de Montreuil

    "En Mai, fais ce qu'il te plait", dit le dicton...

    Que ce soit avec le Muguet, ou en se tournant vers Marie, ce mois invite à "M"er. Tout le monde a besoin de recevoir des brins d'amour...