• JUANITA TROISPONTS

    Notre famille s'est élargie au cours de la récente hospitalisation de mon mari. Avec quelqu'un qui s'est révélé bien précieux...

    La cicatrice d'une sternotomie a une longueur de 15 à 25 cm environ et se trouve verticalement tout le long du sternum. Dans les premiers jours, les accès de toux et de rires sont à contrôler parce qu'ils provoquent des mouvements particulièrement douloureux de la cage thoracique. Étant donné qu'il est impossible d'éviter toutes les situations à risque, les patients apprennent à maintenir la cicatrice de part et d'autre de façon à limiter l'expansion du thorax. À St-Luc (Bouge), on remet d'office à chaque opéré de ce type un coussin compact confectionné avec une serviette roulée communément appelé "poupée". Il est utilisé pour protéger la cage thoracique et diminuer la douleur lors des efforts respiratoires. Il n'a nullement l'allure d'une poupée, et doit probablement son nom par le fait de le serrer contre soi à la manière d'un enfant qui tient son bébé.

    Dans toute situation un peu crispée, ma tendance est de dénicher de quoi alléger l'atmosphère et dérider les gens. Le transfert de mon mari des soins intensifs vers le service de chirurgie m'en a fourni l'occasion. Pour marquer cette étape par un geste symbolique, je me suis amenée dans sa nouvelle chambre avec un cadeau contenant... une poupée. Drôle d'idée, pensera-t-on? Pas tellement! C'était était au contraire bien ciblé, et ça allait légitimer la dénomination du coussin... 

    famille,poupée,aide-soignante,clinique,respiration,humour

    Habitué à mes fantaisies, mon mari a reçu avec humour la nouvelle venue. Il l'a d'emblée adoptée, et rapidement prénommée Juanita. Il restait encore à chercher un nom de famille. Nous avons convenu que Troisponts conviendrait parfaitement, étant donné les circonstances de son apparition dans notre tribu. Notre mascotte s'est montrée à la hauteur du rôle à tenir. Sans démériter, elle s'est révélée une aide-soignante efficace, toujours prête à agir, d'humeur stable. Bref: une véritable petite perle!

    Elle a été remarquée partout où elle a accompagné mon mari, et a concquis tout le monde! Il paraît que c'était une première dans la clinique. Il est courant de dessiner des yeux et une bouche au gros marqueur sur le coussin-compresseur, mais jamais on n'en avait métamorphosé en véritable poupée. Je ne crois pas que nous allons déposer un brevet, mais cette intiative encouragera peut-être une nouvelle pratique? 

    Depuis son retour à la maison, mon mari ne sollicite plus Juanita. Ses bons et loyaux services ne sont plus nécessaires. Mais elle fait désormais partie de l'histoire de notre famille. Elle reprendra un peu vie chaque fois que nous évoquerons le chapitre "pontages coronariens". En attendant, elle se repose sagement, et est toujours souriante chaque fois que nous la croisons du regard...

  • COURRIER DU COEUR

    Mon mari a donc subi comme prévu un triple pontage coronarien il y a deux semaines, et sera sortant de clinique cet après-midi...

    famille,maladie,soins,vie,santé

    Le pontage coronarien est devenu une procédure chirurgicale courante. Donc banale, aurait-on tendance à dire, mais c'est seulement vrai par la fréquence, car cette opération n'en demeure pas moins lourde et hautement spécialisée. Un séjour de 10 jours est toujours indispensable à une bonne récupération et à la vérification de l'état des cicatrices.

    Tout s'est très bien passé pour Guy. L'opération a eu lieu le jeudi, et s'est parfaitement déroulée. Il a été désintubé le soir-même de l'intervention, et ses paramètres ont toujours été excellents. Il a quitté les soins intensifs le surlendemain, et a fait son premier lever le dimanche. Chez quelqu'un qui subit un choc émotionnel et physiologique de cette ampleur, les soins continus rassurent beaucoup. La transition soins intensifs- chirurgie a provoqué quelques angoisses à Guy, comme s'il s'était senti moins protégé, voire quelque peu abandonné. Réaction fréquente et normale chez la majorité des gens dans son cas, paraît-il. Il n'empêche qu'à partir de là, son état s'est amélioré de jour en jour, et il a été libéré progressivement de ses tuyauteries, retrouvant ainsi sa liberté de mouvements. Et le moral a repris du service!

    Pendant son hospitalisation, le thermomètre extérieur a grimpé jusqu'à des sommets encore pas atteints chez nous cette année, mais grâce à la climatisation de sa chambre, Guy n'a pas été incommodé par la chaleur. Par contre, il a chauffé de trop par l'intérieur, et une prise de sang a révélé un syndrome inflammatoire ! Pas grave en temps ordinaire, mais qui a nécessité l'administration d'antibiotiques à forte dose dans ce cas, d'abord en B. Baxters, mais qui a terminé par voie IM, après que la perfusion ait sauté et qu'on ne trouve plus de veine pour la replacer. Le traitement dure 10 jours, et l'hospitalisation a été prolongée jusque aujourd'hui. Voilà ce que c'est de se prendre pour le Roi Soleil et de rivaliser avec le mercure du thermomètre extérieur ! Par chance, ceci n'a été qu'un épisode sans conséquence. La formule sanguine est redevenue absolument normale, Guy est bel et bien sortant cet après-midi, et nous nous en réjouirons en famille ce soir !

    Cette nouvelle expérience remet en évidence le caractère sacré de la Vie, et surtout la chance d'être dans un système de santé comme celui de notre pays, qui bénéficie d'une médecine qui a parfaitement progressé. Je tiens à souligner aussi la qualité et disponibilité (je l'affirme haut et fort) des soignants de tous services.  

    Il y a quelques décennies, Guy n'aurait peut-être plus été de ce monde à l'heure actuelle. Il est vivant, bien vivant, et normalement mieux qu'avant. Alleluia !

  • AVEC LUI

    "Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui." (Jn:6, 57)

    eucharistie,communion,chair,pain,vie

    podcast

    Qui mange ma chair (J. Berthier)

    Au cours de ces derniers jours, mon mari et moi avons ressenti en communion quelle est la véritable nourriture principale de notre vie. Plus que jamais, notre désir profond est de vivre avec le Christ, de lui, par lui. C’est par toute sa personne corps et esprit qu’il nous faut passer pour rejoindre le Père. Et ce dimanche, nous avons le besoin impérieux de vivre ensemble l'Eucharistie, ce moment où le Christ va se donner à nous, nous nourrir de son humanité, nous transformer dans notre humanité, pour devenir ce qu’il est lui-même : un Ressuscité!

    Je me prépare en ce moment à aller le rejoindre à la clinique, où nous participerons tous deux à la messe qui y est célébrée à 10h30...  

     

  • APPRENDS-NOUS

    L'Assomption nous montre le couronnement promis de tous nos cheminements sur la terre, l'aboutissement de l'aventure de la Foi...

    Marie nous apprend comment devenir croyant: en vivant corps et âme dans le sein de Dieu. Comme nous, elle a donc dû progresser à travers les joies et les peines, les découvertes et les étonnements. Comme elle, nous sommes invités à accueillir la Parole de Dieu dans nos vies et à porter Jésus dans le monde, afin que ceux qui le cherchent (inconsciemment, souvent) puissent le trouver. Un défi de taille, surtout par les temps qui courent... 

    fêtes,marie,assomption

    podcast

    Apprends-nous, Marie- Robert Lebel


    Apprends-nous, Marie,

    À porter la vie du Seigneur

    Apprends-nous le oui de ton cœur !

     

    1 - Quand l'annonce a retenti

    Au secret de la chambre

    Et que l'aile de l'Esprit

    Te couvrit de son ombre,

    Saurons-nous jamais le cri (bis)

    Qui monta de ton cœur ?  

     

    2 - Quand le ciel a répandu

    Sa rosée de lumière,

    Pour que germe en toi Jésus

    Dont tu serais la mère,

    Saurons-nous jamais le cri (bis)

    Qui monta de ton cœur ?  

     

    3 - Quand enfin tu arrivas

    Au-delà des collines

    Et que Jean frémit de joie

    Au sein de ta cousine,

    Saurons-nous jamais le cri (bis)

    Qui monta de ton cœur ?  

     

    4 - Quand l'amour est né de toi

    Sur la paille et le givre

    Et que les soldats du roi

    Ont voulu le poursuivre

    Saurons-nous jamais le cri (bis)

    Qui monta de ton cœur ? 

     

     5 - Quand les lèvres d'un vieillard

    Ont rapporté son rêve

    Et qu'au fond de son regard

    Tu as compris le glaive,

    Saurons-nous jamais le cri (bis)

    Qui monta de ton cœur ?  

     

    6 - Quand tu as cherché l'enfant

    Parmi ceux de son âge

    Et qu'on l'a trouvé prêchant

    Aux anciens et aux sages,

    Saurons-nous jamais le cri (bis)

    Qui monta de ton cœur ? 

     

    7 - Quand tu as parlé tout bas

    Pour le vin de la noce,

    Jésus, se tournant vers toi

    T'en a fait le reproche

    Saurons-nous jamais le cri (bis)

    Qui monta de ton cœur ? 

     

    8 - Quand ton Fils a reconnu

    Qu'il tenait pour sa mère

    Toutes celles qui ont cru

    Aux promesses de Père,

    Saurons-nous jamais le cri (bis)

    Qui monta de ton cœur ? 

     

    9 - Quand ils ont dressé la croix

    Au sommet du calvaire

    Et qu'à l'heure du sabbat,

    Ils ont roulé la pierre

    Saurons-nous jamais le cri (bis)

    Qui monta de ton cœur ? 

     

    10 - Quand les femmes affolées 

    T'ont porté la nouvelle

    Que Jésus ressuscité

    S'était montré à elles,

    Saurons-nous jamais le cri (bis)

    Qui monta de ton cœur

    APPRENDS-NOUS, MARIE ! 

    Paroles et musique : Robert Lebel

     

    podcast
    Mottet de l'AssomptionHenry Madin 

    Bonne fête de l'Assomption, et plus particulièrement aux personnes dont le prénom contient Marie ou en dérive...

  • LOUE

    Le 11 août, l'Église fête Ste Claire...

    LOUE

    fêtes,ste claire,louer,spiritualité,amour,contemplation,fidélité,âme,paix

    Loue Dieu
    chaque fois que tu vois de beaux arbres
    fleuris et feuillus.
    Et fais de même à la vue des humains
    et des autres créatures,
    afin que Dieu soit loué pour tout et en tout.
    (d'après son Procès de canonisation)
     
    La veille de sa mort,
    Claire recommande son âme à Dieu:
    "Pars en paix, mon âme bénie,
    car tu as un bon guide pour la route.
    Pars, car celui qui t'a créée t'a aussi sanctifiée.
    Il t'a toujours gardée et aimée d'un tendre amour,
    comme une mère aime son tout petit enfant.
    Sois béni, Seigneur, Toi qui m'as créée."

    (Vie de Claire par Thomas de Celano)


    En résumé: 
    Réjouis-toi...
    Contemple...
    Aime...
    Sois fidèle...
    Loue...

  • ESPÉRANCE

    En cette veille de l'intervention de mon mari, voici quelques citations bien de circonstance, qui ont pour thème l'espérance... 

    espérance,citations,actualité,famille

     

    La crainte et l'espérance se partagent la vie ; le plaisir et la douleur n'occupent que des moments.
    Duc de Lévis
    ******
    Il y a une chose plus triste à perdre que la vie, c'est la raison de vivre, plus triste que de perdre ses biens, c'est de perdre son espérance.

    Paul Claudel
    ******
    L'homme de coeur est celui qui se fie jusqu'au bout à l'espérance;

    Ne point persévérer est d'un lâche

    Euripide

    ****** 
    L'espérance est un risque à courir.

    Georges Bernanos


    ******
    L'espérance engendre l'action.

    René Ouvrard


    *****
    Cet inconnu qui se nomme l'avenir, si sage qu'il ne parle jamais, gardant ses secrets afin de faire chercher à l'homme la source de l'espérance.

    Lauréanne Harvey

    ******
    Ce qu'il y a de bon pour l'espérance, c'est qu'elle nous promet le meilleur pour demain.

    Eve Belisle

    ******

    Il faut sauver l'espérance. C'est le grand problème de ce siècle.

    Julien Green

    ******

    L'espérance n'est-elle pas une forme sublime de l'audace ?
    Jean-Paul Pinsonneault

    ******

    La foi... une aveugle qui donne des yeux à l'espérance.
    Roger Judrin

    ******

    Vos nombreux messages nous ont aidés à vivre ces derniers jours sous le signe de cette espérance. Merci!

     

     

     

  • MESSE

    Auparavant, comme l'enfant gâtée à qui on donne à manger avant qu'elle n'ait faim, j'assistais à la messe parce qu'on m'y envoyait, mais sans y participer activement, sans la vivre vraiment...

    Je-suis-le-pain-de-vie.jpeg

    « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim; celui qui croit en moi n'aura plus jamais soif » (Jn, 6: 35)

    Tout ce que nous cherchons peut-être en mille directions, les failles intérieures que nous tentons de camoufler par des possessions matérielles, des divertissements jusqu'à l'étourdissement, la peur que nous éprouvons à la perspective de notre mort ou de celle d’un être aimé, le Christ peut le libérer, l’éclairer, le sauver. Il le fait de mille manières. Par sa Parole, les Sacrements, mais aussi à la messe.

    podcast

    Le pain de ta Vie (J.Cl Gianadda)

    Beaucoup de gens, même dans ma famille qui était pourtant considérée fort chrétienne, se sont éloignés de l’Eucharistie. Parfois par paresse, parfois en prenant des arguments du monde. C’est vrai, la messe n’est pas toujours passionnante, et il a fallu du temps pour que je comprenne son sens. Avec des chants ou des liturgies qui n’élèvent pas toujours l’âmeavec des prêtres qui manquent parfois d’enthousiasme ou n'ont pas les paroles adéquates, elle peut paraître très peu intéressante, en comparaison d’autres spectacles. Mais justement, ce n’est pas un spectacle! C’est un moment d'union avec le Christ, qui nous unit à son sacrifice et devient nourriture en nous et nous faire vivre. C'est ce don de vie qui compte, dont nous avons tous besoin. Tous! Parce ce que nous avons tous besoin d’amour, et d’une source d’amour qui ne soit pas nos seuls sentiments ou notre seule volonté.

    Nous avons tous besoin du Christ, même si nous ne voulons pas le reconnaître...

     


  • LIBÉRATION, DÉCHAÎNEMENT...

    Pas besoin de rappeler la triste histoire que tout le monde connaît sous le nom de "L'affaire Dutroux"...
    Quand l'actualité en fournit le prétexte, c'est à dire tous les jours si certains le souhaitent, les instincts sauvages s'expriment sur internet, au bistro, mais aussi dans des manifestations, dans certains éditoriaux de presse...
    En ce moment, déchaînement populaire en Belgique, suite à l'annonce de la prochaine libération conditionnelle de Michelle Martin, ex-femme de Dutroux. Condamnée à 30 ans, elle pouvait sortir après avoir purgé le tiers de sa peine, il y a donc 6 ans déjà, selon l'application de la loi Lejeune.

    justice,libération,déchaînement,dette,remords,émotionnel,pardon,vengeance

    Malgré l'horreur que son comportement odieux puisse m'inspirer, je n'en pense pas moins que Michelle Martin reste une justiciable comme les autres. Le coupable de l'infraction la plus infâme est humain et doit être traité comme tel, sans quoi nous renions notre propre humanité! La justice applique le droit pour la protection de la société. Mais la plupart des gens réagissent avec l'émotionnel, en dépit du droit. Une fois de plus, je vois que le principe du bouc émissaire fonctionne parfaitement! La foule s'acharne contre une personne qui a purgé pour une faute très grave commise et que voici libérable ainsi qu'il est prévu par la loi, déversant sur "la bête" la charge de tout ce qui va mal chez soi et de par le monde! 

    Michelle Martin a été jugée et a payé sa dette envers la société. Les professionnels du tribunal d'application des peines (TAP) jugent valable un plan de réinsertion. La justice décide maintenant qu'elle ne représente plus de danger, et je la crois. On ne demande à personne d'oublier ou de pardonner les faits, mais simplement de se conformer à une décision de justice. On a le choix entre l'acceptation, l'indifférence, le mépris, la colère et le dégoût. Un fait divers monstrueux ou son souvenir, comme aujourd'hui, peuvent réveiller les pires sentiments humains, la vengeance et la haine. Pour ma part, je préfère me tourner vers le positif et l'avenir plutôt que de m'accrocher au passé en m'acharnant envers une personne, dans une affaire beaucoup trop médiatisée. 

    Michelle Martin était une femme soumise, sous influence, et dépersonnalisée au point de commettre des actes monstrueux. Mais c'est une personne humaine, et à ce titre, elle a aussi bien le droit que quiconque d'avoir changé, de regretter, et de prouver qu'elle a du bon en elle! La prison existe seulement pour protéger la société, pas pour se venger. Justice a été faite, laissons place à la miséricorde. Il me reste à souhaiter que l'ex-Madame Dutroux a pris conscience de la gravité de ce qu'elle a fait et que, travaillée par le remords, elle a décidé de s'en remettre à Dieu.

    Avant d'être disciple du Christ, Paul était Saul de Tarse, un fervent pharisien qui poursuivait les chrétiens. Il se rendait à Damas dans l'intention de les rechercher quand une force surnaturelle le terrassa. Baptisé, Saul devenu Paul se mit à l'école des apôtres du Christ et évangélisa la Syrie et la Cilicie (38-44).

    C'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de conversion (Lc, 15: 7).