NOËL DURERA SI...

Noël a été une belle fête parce qu’elle a permis de me laisser “revisiter l’âme”…Noël durera en moi si je vais vers autrui pour provoquer des étincelles d’Amour. viergeetlenfant

Noël durera si je prête vie à ce “Tu” de la crèche, qui n’est sans doute pas pareil à celui que j’avais imaginé.
Noël durera si je me laisse toucher par des pauvretés morales et affectives, qui ne se décèlent le plus souvent que sous les apparences arbitrairement décrétées « normales »…
Noël durera si je me laisse interpeller de manière imprévue par l’” autre”, qui donne du sens à l’existence au-delà de tout savoir.

Le berceau touche la Croix…

La maladie, la mort, les ennuis matériels, ne me préoccupent plus outre mesure. J’ai appris à vivre avec eux, parce qu’ils font partie du lot normal de la vie. Ceci ne signifie pas que je n'y sois pas sensible et que je ne cherche pas à y remédier autant que possible. Cependant, ces incontournables n'attaquent pas ce que je considère comme étant les valeurs essentielles.
Par contre, je deviens de plus en plus réceptive aux moindre petits signes de désamour, de blessure à l’âme, qui envahissent instantanément tout mon être… medium_bellini_pieta_de_brera_detail_2

Dans ces situations, j'ai mal. Mal à en pleurer! Je « sens », non pas près de moi, mais en moi. Comme des personnes disent avoir quelqu'un dans la peau, j'ai l'"autre" dans l'âme, à l'endroit même de sa fragilité, et je suis affectée par le mal qui le ronge, à son insu peut-être...

Est-ce ce qui s'appelle la maternité spirituelle? Je n'en sais trop rien, mais dans certains cas ça devient en effet une sorte de gestation.
Cependant, j’ai aussi appris que le travail ne m’appartient pas. Je ne sers que de réceptacle, de sas d’accueil qui introduit le « visiteur » auprès de Jésus, à qui je le confie. Dès cette étape, ma tâche est finie, sauf si des signes ultérieurs m'indiquent le contraire... Il ne me reste plus qu’à aimer et rester attentive.

Aimer en mourant de moi-même !
En taisant ce qui grouille en moi, parce qu’il m’est impossible de prouver ce que je ressens, et que parler serait vain et stérile.
Parfois au contraire, j’ écrase ma crainte de déplaire. Je suis poussée à dire, pour rester en vérité, au-delà de mon désir d’être aimée.

Je me compare souvent à une serviette éponge mouillée qui se tord. Autant que je le peux, je cherche à extirper de mes fibres un maximum d’énergie, jusqu’à me sentir  « vidée ».
Puis, consciente de mes faibles capacités, je dépose le paquet sorti du plus profond de moi au pied de la Croix.

Et je me tourne vers Marie. Elle qui « retenait et méditait toute parole de Dieu dans son coeur ( Lc 2,19), peut m’aider à laisser agir le souffle de la Vie, à donner ‹chair› au Verbe, à le traduire en gestes et en actes dans la vie quotidienne, par la force de l’Esprit-Saint...

pieta__2

Je prie cette Maman du Ciel :« Marie, toi qui sais ce que signifie la souffrance pour Dieu, tu me comprends? S'il -te-plaît, demande à Dieu d'entendre ce que je lui confie.
Si l'épreuve est nécessaire, aide-moi à accompagner « X » ou « Y » dans la juste mesure. Sans doute est-ce là un bien délicieux chemin de croix, à côté du poids de toute l'humanité que tu as supporté en suivant ton Fils jusqu'au calvaire!

Marie est mon modèle parfait car elle n'est que disponibilité. Aimer comme elle, c’est accepter l’épaisseur de l’humanité et la traverser pour voir l’autre comme Dieu l’a rêvé.

Noël durera en moi si je laisse d’abord traverser ma propre épaisseur par la Lumière de Dieu.

Noël durera si je me laisse féconder par l’Esprit-Saint avant d’agir...

Commentaires

  • j espere que tu as passer un joyeux noel
    et te souhaite une merveilleuse année 2007...

    COEURDENFANT
    http://coeurdenfant.skynetblogs.be

  • Une pensée à ne pas commenter, tout simplement à méditer au plus profond de soi. Merci d'encore trouver dans les blogs ces petites sources de bonheur au milieu d'un flot de râleurs.

Les commentaires sont fermés.

La "Vivencia" est la vie en train de se vivre. La vivance représente plus que la simple expérience d'un phénomène...